À l’heure actuelle, la moto électrique intéresse de plus près les constructeurs automotos classiques si auparavant elle émet des petits constructeurs. Les motards accordent plus d’attention à la moto électrique vue qu’elle adhère à la fois la puissance et la performance à chaque occasion.

La moto Zero S, une version de performance

La moto Zero S est équipée des équipements les plus sophistiqués en la matière qu’elle ne demande aucun entretien qu’après un long parcours en plusieurs kilométrages durant quelques années d’utilisation. En effet, comme en témoigne Jack Verhaegen, les plaquettes de frein, la courroie de transmission ainsi que les roues d’origine de la moto S ne peuvent être changées qu’après 40 000 km de trajet. Une moto exclusivement conçue pour les déplacements urbains et interurbains, la S est également faite pour parfaire aux conditions routières des motards. Évidemment, la présente moto est agréable à conduire aussi bien sur des terrains accidentés tels les montagnes qu’entre les nombreux circuits des départementales d’une région. D’ailleurs, elle peut être utilisée en vue de satisfaire les amateurs du sport mécanique dans ses passions et plaisirs. Et encore, elle peut également être utilisée dans le domaine professionnel, en assurant le déplacement entre le lieu de résidence et le bureau de travail.

La Zero motorcycles S, une moto écologique

À l’instar de sa performance dans la version électrique, la S présente aussi sa particularité grâce à son autonomie, garante de l’aisance et du confort qu’elle offre aux motards. En effet, lors d’une conduite en réseau secondaire, elle est dotée d’un paramétrage en mode écologique permettant de savoir la fréquence de récupération d’énergie, via les différents smartphones. En outre, en l’adoptant pour un voyage, la moto présente tout ce qui est pour être un modèle écologique authentique avec une autonomie tout simplement irréprochable. En effet, comme Jack Verhaegen l’affirme, en faisant le plein de charge avant de partir, la S ne dépense que seulement 1 euro pour la consommation d’énergie pour un trajet de 100 km. De plus, il veut réitérer que pour un trajet de plus de 2 000 km, la moto consomme au maximum 6 euros pour faire le plein de charge auprès d’une station de recharge payante. Par ailleurs, la S est également équipée d’un « quick charger » comprenant trois chargeurs afin de favoriser son autonomie sur route.

En tout, la moto électrique Zero S offre aux motards tout le privilège pour garantir une conduite en toute sécurité sans se soucier des problèmes de pannes ou d’entretien régulier puisqu’elle n’en demande aucune, peu importe les conditions routières.